Sur le chemin de la confiance en soi

Publié le

Sur le chemin de la confiance en soi

J'ai toujours eu le désir de m'améliorer, de combattre mes défauts un à un et de devenir chaque jour une personne meilleure. Ce désir d'élévation, qui, à la base, est un trait de mon caractère plutôt sain, a finit par me devenir nocif. Car en grandissant, ce désir d’élévation s'est transformé en obligation de perfection.

Je me devais d'être parfaite sinon je n'étais qu'une moins que rien. Qu'une nullité cherchant à être quelqu'un.

Je suis à la fois attirée par le chemin, par le fait de m'améliorer chaque jour mais tout en dénigrant cette jeune femme qui essaye d'être parfaite mais qui est incapable de l'être.

J'ai du mépris pour cette femme qui n'est pas parfaite et qui adule celles et ceux qui le sont à ses yeux. Du mépris pour ce qui n'est pas lisse et beau.

Ce que je veux aujourd'hui c'est m'accepter entièrement. Pour tout ce que je suis sans essayer de contrôler ce que je représente. Accepter l’insaisissable, l'incontrôlable : mon image. Comment suis-je perçu par les autres, par moi-même ? Où est la réalité ? pourquoi je me vois différemment en fonction de mes humeurs ?? etc...

Je sais consciemment qu'un "défaut" est le reflet d'une originalité. Que les successions de différences font une personne à part entière, une personnalité. Mais je ne peux m'empêcher d'être quelqu'un d'autre.. De vouloir être une autre. Une femme lisse et parfaite. Alors que dans le fond je rêve d'être qui je suis, avec mes différences, mes originalités et de suivre mon destin. D'accomplir ma mission de vie !

Je rêve de suivre ma route à moi.

Mais peut être suis-je entrain de la suivre en me perdant depuis toutes ces années. Et si la perte d'identité, de ma personnalité et de mon être était justement le chemin que je devais suivre ?

Et si un jour le moment viendrais où je regarderais en arrière en me disant "Dieu merci je me suis perdue !" "Dieu merci j'ai erré, je me suis questionnée, j'ai cru stagner, j'ai pleuré, j'ai été désespéré, j'ai cru être abandonnée et perdue. Car aujourd'hui je me rend bien compte que toutes ces épreuves m'ont permises d'être la personne merveilleuse que je suis aujourd'hui. Elles ont construites cet être fort et tellement humain que je suis."

Et si je me disais dès maintenant "Merci mon Dieu pour les épreuves passées et présentes car elles font ce que je suis maintenant !" Et maintenant je suis déjà un être merveilleux ! Avec ses dilemmes, ses ambiguïtés mais toujours avec ce désir profond d'avancer.

Que la vie continue dans l'acceptation de ce qui est.

Sur le chemin de la confiance en soi

En disant cela j'ai peur d'être dans la soumission, d'abandonner le combat et d'accepter la médiocrité alors que je pourrais m'améliorer encore. Mais accepter ne veut peut être pas forcément dire renoncer à sa propre croissance ? Je vais donc essayer de remplacer l'apitoiement par l'acceptation douce. Mais je ne veux plus non plus être dans le contrôle. Donc que faire ? Essayons de faire entièrement confiance à la vie et d'accepter ce qui est aujourd'hui. Et je verrais bien où cela me mènera de toute façon je pourrais toujours revenir sur cette décision vu que la vie et moi-même sommes constamment en mouvement et en changement.

Sur le chemin de la confiance en soi

Commenter cet article

Nini47 23/09/2016 16:31

Très beau texte. Je m'y retrouve entièrement. Merci pour ce rappel du petit intermède que nous joue parfois la vie pour ne pas nous laisser gagner par l'attachement à soi.